Les effets des saignements d’implantation se produisent au cours des premières semaines de la grossesse, provoquant de légers saignements qui peuvent durer de 1 à 3 jours, sont plus clairs que les menstruations et la couleur du sang est un peu plus foncée.

Elle se produit lorsque l’ovule fécondé descend dans la trompe de Fallope jusqu’à l’utérus et s’implante dans l’endomètre, la paroi de l’utérus. Une fois l’ovule fixé, il commence à être recouvert par un tissu appelé trophoblaste qui endommage parfois les vaisseaux sanguins de l’utérus, entraînant cette petite perte de sang qui passera par le col de l’utérus et sortira du vagin.

Confondre saignement et règles

Un des problèmes courants est que de nombreuses femmes, ne sachant pas qu’elles entament un processus de grossesse, confondent ce saignement avec la règle, mais il existe plusieurs méthodes que nous pouvons observer pour savoir lorsqu’il y a eu un saignement d’implantation. Si vous êtes attentif, vous pourrez reconnaître le début de la période de gestation très tôt.

Vous pouvez commencer par vérifier le temps écoulé depuis votre dernier rapport sexuel, si le délai dépasse 4 semaines il est très peu probable que vous souffriez de saignements d’implantation, car ceux-ci se produisent généralement dans les 10 premiers jours suivant la conception, très proches du cycle menstruel (c’est pourquoi ils peuvent provoquer une confusion), ce qui surprend souvent les femmes qui avaient estimé une durée de grossesse plus courte que la réalité, soit environ un mois de plus que ce qui avait été calculé.

Comme mentionné précédemment, les pertes de sang dues aux saignements d’implantation sont moins importantes que pendant les menstruations, il faut donc les examiner en vérifiant sa couleur la plus foncée et sa quantité. Si vous êtes enceinte, c’est un bon moyen de s’assurer qu’il s’agit bien de sang de vos règles ou d’une implantation de grossesse.

Accompagnée de l’implantation, une hémorragie peut également survenir ainsi que des coliques ou vomissements. Bien que les crampes soient fréquentes pendant les règles, lorsqu’elles surviennent lors de saignements d’implantation, elles sont généralement beaucoup plus légères. En cas de vomissements ou de nausées, ce sont des indicateurs clairs qu’un changement hormonal majeur est en train de se produire, surtout s’ils proviennent de fortes odeurs qui ne vous causaient auparavant aucune gêne.

D’autres situations que vous pouvez observer sont les suivantes : si, après l’implantation, vous commencez à saigner, que vous remarquez que vos seins deviennent sensibles et plus sombres, si vous vous sentez fatiguée malgré le repos que vous avez pris et si vous allez aux toilettes plus souvent que d’habitude, tous ces changements indiquent clairement que la grossesse a commencé et que bientôt la famille sera plus nombreuse. Si vous voulez en savoir plus sur les signes précoces de la grossesse, n’oubliez pas de lire notre article sur les signes précoces de la grossesse.

Quand se produit un saignement d'implantation - Comment reconnaître un saignement d'implantation

Cet article est simplement informatif, dans blogtrw nous n’avons pas le pouvoir de prescrire un traitement médical ou de faire un quelconque diagnostic. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de problème ou de malaise de quelque nature que ce soit.