Les douleurs d’estomac sont un sentiment très désagréable et courant chez les femmes enceintes, et bien que la plupart des cas ne soient pas dus à quelque chose de grave, il est normal de s’inquiéter, et plus souvent si vous en êtes à votre première utilisation, car face à une douleur ou à des symptômes suspects, vous pouvez penser que quelque chose ne va pas. Vous devez accorder une attention particulière à vos douleurs abdominales et ne pas les négliger. Vous ne devez pas hésiter à aller chez le gynécologue si vous avez mal au ventre, car cela peut être quelque chose de normal ou, au contraire, cela peut indiquer des complications lors de la grossesse, et vous serez également plus détendue car vos nerfs pourraient vous causer encore plus de douleurs au ventre.

Les causes des maux d’estomac pendant la grossesse

En réponse à la question principale qui vous a amenée ici, « Je suis enceinte et j’ai mal au ventre, est-ce normal ? », nous voulons préciser que les douleurs d’estomac pendant la grossesse peuvent être normales tant qu’elles se produisent spontanément et qu’elles sont temporaire, mais vous devrez vous inquiéter davantage si elles  continuent et persistent. Nous expliquons ici les causes des maux d’estomac pendant la grossesse qui peuvent être totalement communs, bien qu’ils ne soient pas produits par la gestation elle-même :

  • Les relations : Des douleurs à l’estomac peuvent se produire, bien que l’on appelle cela des crampes, pendant ou juste après un orgasme. Il est tout à fait normal que cela arrive, alors n’ayez pas peur d’avoir des relations sexuelles pendant la grossesse car cela peut aussi vous aider à vous détendre et à soulager d’autres maux de ventre.
  • Gaz et gonflement : Pendant la grossesse, le taux de progestérone (une hormone produite pendant la grossesse) augmente. Sa fonction est, entre autres, de détendre le tissu musculaire de tout le corps, y compris celui de l’intestin, ce qui ralentit la digestion et provoque l’apparition de gaz, de ballonnements, d’éructations et de flatulences.
  • La constipation : Cela est dû au même facteur que celui expliqué ci-dessus, car en raison de la relaxation du système digestif, les aliments se déplacent plus lentement, ce qui provoque la constipation. Cependant, cette gêne peut s’accroître au fur et à mesure de la croissance du fœtus, car l’utérus exerce une plus grande pression sur le rectum.
  • Douleur dans les ligaments ronds : Il s’agit d’une douleur en forme de picotements qui se produit dans la partie inférieure et latérale de votre ventre et qui apparaît généralement au cours du deuxième trimestre de la grossesse. Cela se produit en raison de la croissance de votre ventre, ces ligaments s’étirent et s’épaississent de plus en plus, il sera donc normal que vous ressentiez ces douleurs dans votre ventre.
  • Brûlures d’estomac : Il s’agit d’un autre type de douleurs abdominales courantes pendant la grossesse. Elles sont également causées par une augmentation de la progestérone et un relâchement des muscles, ce qui alourdit la digestion et provoque des brûlures d’estomac. Il arrive aussi que l’utérus, en augmentant de taille, exerce une plus grande pression sur l’estomac, de sorte qu’au stade final de la grossesse, il y a un reflux de nourriture après les repas et cela provoque des brûlures d’estomac.
Je suis enceinte et j'ai mal au ventre, est-ce normal ? - Les causes des maux d'estomac pendant la grossesse

Comment soulager les maux de ventre pendant la grossesse ?

Contre les causes courantes de maux de ventre pendant la grossesse, expliquées ci-dessus, il est recommandé de consulter un médecin ou un gynécologue pour s’assurer que tout va bien, il peut même vous donner une sorte de traitement anti-douleur s’il le juge approprié. Cependant, voici comment soulager les maux de ventre liés à la grossesse:

  • Pour les gaz et les ballonnements, il existe un certain nombre d’exercices qui favorisent la digestion, mais vous ne devez en aucun cas faire de l’exercice sans l’accord de votre médecin, car il doit vous donner les directives pour ces exercices. Manger lentement réduit la présence de gaz, et il est recommandé de prendre cinq repas par jour mais en petites portions, ce qui contribuera également à réduire la douleur. Il faut réduire la consommation d’aliments frits ou très gras car ils sont très lourds pour la digestion. Évitez également les boissons contenant des gaz. Il existe des médicaments pour soulager ces désagréments, consultez votre médecin.
  • Pour la constipation, essayez de manger des aliments riches en fibres et évitez le riz car c’est un aliment qui peut vous rendre constipé. Buvez beaucoup d’eau, ainsi que des jus naturels ou des infusions douces. Manger du kiwi, des prunes ou du jus d’orange vous aidera à aller aux toilettes sans problème. Dans certains cas, des laxatifs peuvent être administrés, mais il faut toujours consulter son médecin au préalable. Des études ont montré que le séné et surtout ses principes actifs, qui sont des sénosides, ont été indiqués comme pouvant être utilisés en toute sécurité pendant les deuxième et troisième trimestres de la grossesse.
  • Il existe plusieurs exercices qui peuvent vous aider en cas de douleurs des ligaments ronds. La première consiste à plier les genoux lorsque vous ressentez ce pincement au cœur. Mais, faire du yoga vous aidera également à contrôler la douleur que vous pouvez ressentir, une bonne douche vous aidera à diminuer la pression que ce ligament provoque et, enfin, le médecin pourra vous prescrire des analgésiques pour diminuer votre douleur.
  • La chose la plus importante pour éviter les douleurs d’estomac est de manger des aliments légers en petites portions.

Les complications de la grossesse qui peuvent entraîner des douleurs à l’estomac

Bien que moins fréquentes, les douleurs au ventre peuvent indiquer que quelque chose ne va pas pendant la grossesse. Les complications de la grossesse qui peuvent provoquer des douleurs à l’estomac, parmi d’autres symptômes variés, peuvent être :

  • Grossesse extra-utérine ou ectopique : Cela se produit parce que l’ovule s’implante à l’extérieur de l’utérus. Si vous avez des saignements vaginaux, que votre douleur augmente lorsque vous faites de l’exercice ou toussez, que vous avez des vertiges ou que vous vomissez souvent, vous devriez aller chez le médecin sans y penser, car cela pourrait être traité.
  • Fausse couche : se produit lorsque le bébé est perdu avant la 20e semaine. Les douleurs abdominales ressenties face à cette situation sont généralement des crampes. Bien que de nombreuses personnes affirment qu’un long repos au lit pourrait réduire le risque de fausse couche, des études ont été menées dans lesquelles elles affirment qu’il n’y a pas suffisamment d’informations pour justifier la recommandation d’un repos au lit pour les femmes menacées de fausse couche.
  • Naissance prématurée : C’est la naissance précoce du bébé et les symptômes comprennent une augmentation des pertes vaginales, des saignements vaginaux, des douleurs abdominales très inconfortables et une pression dans la région pelvienne. Des études ont montré que les risques de naissance prématurée augmentent chez les femmes jeunes, pauvres et sans soutien, et elles affirment que c’est la principale cause de mortalité néonatale et de morbidité neurologique à court et à long terme.

Maintenant que vous avez une idée des raisons pour lesquelles vous pourriez ressentir des douleurs au ventre pendant la grossesse, il serait bon que vous alliez à votre médecin ou gynécologue de vous faire un bon bilan pour vous assurer que tout se passe parfaitement pendant votre grossesse.

Je suis enceinte et j'ai mal au ventre, est-ce normal ? - Les complications de la grossesse qui peuvent provoquer des douleurs à l'estomac

Cet article est simplement informatif, dans blogtrw nous n’avons pas le pouvoir de prescrire un quelconque traitement médical ou de faire un quelconque diagnostic. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de maladie ou de malaise quelconque.