Les jeunes ont-ils besoin d’être assurés ?

Après avoir quitté l’école, vous constaterez peut-être que d’anciens amis et de nouvelles connaissances ont souscrit une assurance. Certains peuvent même travailler pour des compagnies d’assurance et essayer de vous vendre des polices.

Il est certainement acceptable de demander conseil à de vieux camarades ou à des parents dans l’industrie de l’assurance, ainsi qu’à des agents et courtiers d’assurance. Toutefois, il est risqué de s’abonner à une assurance suivant les conseils d’un ami sans faire passer ses propres besoins en premier.

Vous devez comprendre et considérer tous les aspects du problème avant de décider quelle couverture d’assurance est la meilleure pour vous.

Se prémunir contre les risques

Les jeunes gens en bonne santé ont tendance à penser qu’ils n’ont pas besoin d’assurance. Il faut savoir que la vraie valeur de l’assurance est de vous protéger en cas de problème, en cas d’accident, de maladie et même de décès. Cela fait partie des risques financiers de l’assureur. Si par malheur vous avez un accident et que vous n’avez pas d’assurance, vous devrez couvrir les frais, tels que les frais médicaux avec vos moyens.

Toutefois, si vous incluez une assurance dans votre plan financier, vous pouvez vous protéger, votre famille ainsi que vos biens matériels. L’assurance vie est la plus populaire, elle offre une protection financière aux personnes à votre charge en cas de décès.

En général, l’assurance vie profite aux familles qui ont besoin d’un soutien financier ou qui ont des dettes importantes, comme une hypothèque ou un prêt.

Les quatre paramètres à considérer

1. Évaluez vos besoins

Avant de souscrire une assurance, examinez d’abord attentivement l’objet de la police, puis renseignez-vous sur ce qu’elle couvre et sur son coût.

Si vous voulez vous assurer que votre famille est financièrement protégée si vous décédez, par exemple, pensez à l’assurance vie. Pour déterminer le montant de la couverture à obtenir, calculez d’abord les dépenses mensuelles de votre famille. Ensuite, estimez la période de paiement de toutes ces dépenses pour calculer le montant d’assurance initial.

Certains employeurs offrent une assurance collective et une assurance maladie. Demandez des détails sur le niveau de couverture et déterminez ensuite si vous avez besoin d’une assurance supplémentaire. N’oubliez pas que vos besoins en matière d’assurance changeront à mesure que votre vie et votre carrière évolueront. Par exemple, après le mariage et après avoir eu des enfants, vous pourriez avoir besoin d’une assurance supplémentaire. Vous devriez donc revoir régulièrement votre régime d’assurance.

2. Renseignez-vous sur les différents types d’assurance

Il existe de nombreux types d’assurance différents, tels que les suivants.

  • Assurance médicale : Rembourse le coût de la totalité ou d’une partie des frais médicaux si la personne assurée a besoin de soins médicaux.
  • Assurance vie : Couvre les besoins financiers des personnes à charge en leur versant une somme forfaitaire ou des versements réguliers en cas de décès de la personne assurée. Certaines polices d’assurance vie ont des caractéristiques d’épargne.
  • Assurance maladies graves : Verse un montant forfaitaire si la personne assurée reçoit un diagnostic d’une maladie grave précise.
  • Assurance accident : Offre des prestations si la personne blessée décède, se blesse ou devient invalide à la suite d’un accident et rembourse les frais médicaux en cas de blessure.
  • Régime d’assurance lié à l’investissement : Un produit d’assurance-vie à capital variable et à long terme.

3. Choisissez un courtier d’assurance digne de confiance

Après avoir choisi la protection dont vous avez besoin, choisissez le bon agent ou courtier d’assurance. N’oubliez pas que les différentes polices couvrent bon nombres de circonstances, alors discutez avec eux de ce qui vous convient le mieux. Il y a de nombreuses compagnies d’assurance, assurez-vous d’avoir un large choix,  de bien comparer avant de prendre une décision et d’avoir lu toutes les lignes du contrat ( même les petits caractères).

Avant de souscrire une assurance, assurez-vous que votre agent ou courtier d’assurance vous a expliqué en détail les modalités  et l’étendue de sa couverture. Si vous avez d’autres questions, communiquez directement avec la compagnie d’assurance pour vous assurer que votre assureur comprend vos besoins.

Il est important de rappeler que le contrat d’assurance est conclu entre vous et la compagnie d’assurance. Si la personne à laquelle vous avez souscrit une assurance quitte la compagnie, n’annulez pas de suite votre contrat pour un autre pas une autre sans vérifier. Sinon vos droits seront affectés et vous pourriez perdre de l’argent.

4. Évaluez vos gains

Un régime complet d’assurance qui comprend l’assurance vie, l’épargne, les accidents, les soins médicaux et les maladies graves peut offrir une protection complète, mais il peut aussi être cher. Habituellement, plus le coût d’une police d’assurance est élevé, plus la couverture et l’indemnisation sont élevées.

Et si vous êtes jeune et que vous venez tout juste de commencer votre carrière, vous gagnerez habituellement moins. Par conséquent, apprenez à gérer vos revenus et vos dépenses de façon à pouvoir vous offrir une assurance. De plus, tenez compte du fait que les primes doivent être payées lors de la souscription d’une assurance, ce qui pourrait entraîner des coûts à long terme. Si la compagnie d’assurance comporte un élément d’épargne ou de placement, la résiliation anticipée de la police peut entraîner des frais de pénalité élevés qui pourrait avoir une incidence sur vos finances.

Les jeunes peuvent d’abord envisager de souscrire  à une assurance de base et d’ajouter une couverture suivants les besoins. L’assurance de personne est un engagement financier à long terme. Si vous ne payez pas vos primes, la police et la protection qu’elle vous offre risquent d’être perdues.