Site icon

Prendre soin de ses cheveux après l’accouchement

Healthy Eating

Beaucoup de femmes se plaignent de problèmes capillaires après l’accouchement : perte massive de cheveux, modification de la texture, manque de vitalité, les changements hormonaux provoquent une véritable révolution dans votre corps ! Ces petits tracas sont donc très répandus, et même s’ils sont désagréables, de nombreuses solutions existent pour redonner du peps à votre belle chevelure !

Car on le sait, les cheveux représentent souvent une part de notre personnalité. Parfois, ils sont également un moyen de s’engager, comme le joueur de poker Gavin Griffin qui s’était teint les cheveux en rose pour lutter contre le cancer du sein. Peu importe l’importance qu’on leur donne, les jeunes mamans doivent apprendre à gérer une nouvelle image dans cette période compliquée et souvent, fatigante ! C’est pourquoi nous vous avons concocté quelques conseils pour raviver votre belle crinière et ainsi, devenir une maman resplendissante.

Quelques explications

Lorsque les femmes sont enceintes, elles ont l’habitude de recevoir de nombreux compliments sur la qualité de leur peau et de leur chevelure. Et il ne s’agit pas d’un effet de votre imagination ! Car effectivement, pendant la grossesse, vos hormones et le volume sanguin qui doublent font que votre peau a l’air plus radieuse et que vos cheveux s’épaississent.

Souvent, les jeunes mamans pensent que le stress est à l’origine de la perte de cheveux après l’accouchement. Même s’il peut jouer un rôle, il s’agit surtout de la baisse drastique des niveaux de certaines hormones qui provoquent des désagréments sur votre chevelure. En réalité, votre corps retrouve son équilibre et le processus peut prendre jusqu’à un an avant un retour à la normale, donc ne paniquez pas !

Même si la chute de cheveux post-partum est normale, quelques astuces peuvent permettre de retrouver au plus vite une belle chevelure.

Éviter le stress

On le sait bien : plus facile à dire qu’à faire, surtout lorsqu’on vient d’être maman ! Un nouveau-né peut être une grosse source de stress et le manque de sommeil ne joue pas en votre faveur. Cependant, il a été prouvé qu’un quotidien stressant affecte directement la chute de cheveux. Ces nombreux réveils en pleine nuit peuvent avoir un effet direct sur votre corps !

La solution ? Essayer de dormir davantage. Cela aura des effets bénéfiques sur votre mental, comme sur votre santé ! N’hésitez pas à faire de petites siestes pendant la journée, avec bébé.

La méditation peut être également extrêmement utile lors des premiers mois, car elle vous permettra de vous reconnecter à vos sensations et de rester zen en toutes circonstances ! Faites également des choses que vous aimez : dansez, écoutez de la musique, allez faire des balades en pleine nature avec votre nouveau-né, toutes les excuses sont bonnes pour apprendre à se détendre.

Au revoir le sèche-cheveux !

Essayez au maximum d’éviter toutes les sources de chaleur pour vous sécher les cheveux : adieu le brushing, les plaques, le boucleur ! Ces instruments peuvent sérieusement endommager vos cuticules et provoquer de la casse. Préférez le séchage à l’air libre, ou n’hésitez pas à expérimenter de nouvelles méthodes. Il existe sur la toile de nombreuses astuces pour lisser ou boucler notre crinière sans la moindre source de chaleur ! N’oubliez pas de faire preuve de délicatesse et démêlant vos cheveux, et pensez à prendre une brosse adaptée, en poil de sanglier par exemple.

Nourrissez votre corps de l’intérieur

Buvez beaucoup d’eau, surtout si vous allaitez ! En effet, votre bébé peut boire jusqu’à un litre de votre lait : il faut donc veiller à bien rester hydratée sous peine de souffrir de maux de tête ou de fatigue ! De même, veillez à manger des aliments variés. Nous vous avions conseillé les meilleures vitamines pendant votre grossesse, mais elles sont aussi importantes après l’accouchement ! En effet, des carences peuvent avoir un impact négatif sur votre santé et augmenter vos signes de fatigue.

Mettez-vous au naturel

De nombreux cosmétiques en supermarché contiennent des ingrédients qui peuvent être néfastes pour votre santé et vos cheveux. Pourquoi ne pas essayer des produits plus naturels ?

Préférez les shampoings sans sulfate qui éviteront d’agresser votre cuir chevelu. Il vous faudra sûrement un temps d’adaptation de quelques semaines avant de voir les premiers effets bénéfiques, donc ne vous découragez pas.

Si vous le pouvez, évitez les silicones dans votre après-shampoing ou votre masque capillaire, car ces agents filmogènes alourdissent la chevelure et peuvent vous faire perdre en volume.

Enfin, si vous constatez que votre perte de cheveux est anormalement excessive, n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui saura vous conseiller sur les raisons possibles et les traitements appropriés.

 

Quitter la version mobile