Préservez votre plan de retraite

La vie peut être pleine de surprises, mais lorsqu’il s’agit de prendre votre retraite, il est très important d’être préparé.

Bien que nous ne sachions pas à l’avance ce que l’avenir nous réserve, souscrire à la bonne assurance peut réduire énormément les risques et protéger votre plan de retraite.

A quel point votre régime de retraite devrait-il être sûr ?

L’assurance est au cœur de la planification de la retraite, en particulier l’assurance-vie et l’assurance-maladie. Dans quelle mesure avez-vous besoin d’être assuré ? Réfléchissez soigneusement aux questions suivantes.

  • Vous avez une famille ?

Si vous êtes seul et que vous n’avez pas d’autres membres de la famille, l’assurance vie n’est peut-être pas aussi importante. Mais si vous êtes le principal soutien de famille, l’assurance vie et l’assurance médicale peuvent protéger tous les membres de la famille.

Les circonstances changent à mesure que votre vie et votre carrière évoluent. Par exemple, vos enfants grandissent et quittent la maison, vous avez remboursé l’hypothèque ou, enfin, vous devenez financièrement autonome.

Tous ces facteurs, et bien d’autres encore, doivent être pris en compte lorsque  vous examinez vos besoins en assurance pour planifier votre retraite.

  • Vous avez assez économisé ?

Si vous avez un accident ou même un décès alors que vos économies ne suffisent pas à couvrir vos frais médicaux ou vos besoins financiers, votre régime de retraite pourrait en pâtir. Votre famille pourraient être à risque si vous n’avez pas une assurance adéquate.

  • Avez-vous un régime d’assurance maladie entreprise ?

Si votre employeur n’offre pas de régime d’assurance maladie, il est important que vous ayez au moins une assurance médicale de base. Même si vous avez un régime d’assurance-maladie d’entreprise, la couverture peut ne pas être suffisante. Vous pourriez la perdre si vous quittez votre emploi ou si vous prenez votre retraite. Par conséquent, dans le cadre de votre régime de retraite, vous devriez envisager de souscrire une assurance maladie supplémentaire ou une assurance concernant les maladies graves.

Vous devriez vous abonner à une assurance médicale lorsque vous êtes jeune et en bonne santé. Plus vous êtes âgé, plus il y a de chance que votre demande d’assurance soit rejetée si vous ne l’avez pas encore.

  • Pouvez-vous payer les primes ?

Les régimes d’assurance ne sont pas des gratuits, vous devez donc trouver un équilibre entre la surprotection et la sous-protection. Vous devez tenir compte des facteurs suivants pour bien choisir votre police d’assurance.

1. Les risques potentiels : combien de salaire perdrez-vous si jamais vous avez un accident ou si  vous décédez ? Si vous êtes le principal soutien économique de la famille, tenez compte de ses besoins, comme les frais de scolarité, le montant dû sur votre hypothèque, etc.

Calculez vos besoins d’assurance en fonction des risques financiers pour vous et votre famille.

2. Pouvez-vous payer les primes ? Il existe de nombreux types différents de polices d’assurance. Mais fondamentalement, plus une police d’assurance offre de protection et d’indemnisation, plus la prime ou le coût est élevé. Il est toutefois important de choisir une police qui convient à votre situation financière. En général, l’assurance vie exige un engagement à long terme et des années de paiement des primes.

Si vous ne pouvez pas payer la prime et résilier l’assurance pendant la période d’assurance, vous perdrez alors les primes que vous avez déjà payées ainsi que la protection de la police d’assurance.

  • Avez-vous fait un testament ?

Si vous avez l’intention de léguer votre succession à votre famille, l’assurance vie pourrait jouer un rôle important. De cette façon, vous pouvez choisir de mettre de côté les allocations versées à votre conjoint, vos enfants ou vos parents.