La grossesse est une étape caractérisée par des changements hormonaux, nous faisons germer la vie en nous et il est donc nécessaire de prendre soin de notre santé au maximum pour garantir le bien-être du bébé et aussi le nôtre. C’est pourquoi, pendant la grossesse, il y a un nombre important d’aliments qui ne sont pas propres à la consommation car ils peuvent affecter la formation du fœtus, entraîner le développement de maladies compliquées à traiter à ce stade et qui affectent la santé du bébé, ou même provoquer des avortements en provoquant des contractions prématurées.

Nous devons faire attention à tout, même aux boissons les plus inoffensives. Il existe des infusions qui peuvent être consommées sans danger pendant la grossesse, mais le tilleul est-il l’une d’entre elles ? Retrouvez les contre-indications du tilleul pendant la grossesse afin que vous puissiez les connaître en détail.

Pourquoi faut-il faire attention aux perfusions pendant la grossesse ?

La plupart des gens ont tendance à croire que les perfusions sont inoffensives. À l’exception des boissons avec théine ou caféine comme le thé noir, rouge, vert ou blanc, qui ne conviennent pas aux personnes souffrant de troubles gastro-intestinaux, de migraines, de problèmes nerveux ou cardiaques, les boissons sans théine sont généralement consommées de manière plus libre et plus détendue, sans se soucier des contre-indications.

Mais, même si nous l’ignorons, les contre-indications sont là, il ne faut pas oublier que ces infusions sont préparées avec les plantes qui sont composées de diverses substances. Certains d’entre eux peuvent avoir des effets différents sur le corps de la femme enceinte, d’autres n’ont pas encore été testés sur des femmes enceintes et leur effet sur le fœtus est donc inconnu, ce qui est une raison suffisante pour éviter de les utiliser.

Un exemple clair est celui des infusions qui sont expressément recommandées de ne pas consommer pendant la grossesse en raison des effets secondaires, dont certains sont

  • Boldo : La plante a un effet abortif et doit être évitée à tout prix.
  • Salvia : L’utilisation d’une pompe à vide peut provoquer des contractions utérines et entraîner une naissance prématurée.
  • Réglisse : Le terme « avortement » est également considéré comme un avortement et peut affecter la continuité de la grossesse.
  • Pennyroyal ou ment-pennyroyal : L’utilisation du terme « cellule souche fœtale » est interdite pendant la grossesse, car des études indiquent qu’elle peut causer des anomalies fœtales.
  • Camomille : Bien qu’elle ne soit pas absolument contre-indiqué, elle doit être consommé avec une extrême modération car c’est un relaxant musculaire et il existe des spéculations sur son possible effet abortif. Il est recommandé de l’éviter au cours du premier trimestre et, après cette étape, de ne la prendre qu’en cas de forte indigestion ou de malaise à l’estomac, sans boire plus d’une tasse par jour.
Contre-indications du tilleul pendant la grossesse - Pourquoi faut-il faire attention aux infusions pendant la grossesse

Puis-je prendre du tilleul quand je suis enceinte ?

À propos de la contre-indication du tilleul pendant la grossesse et la possibilité de l’ingérer, il est important que vous sachiez que l’interaction de cette plante pendant la grossesse n’a pas été étudiée en profondeur et, par conséquent non recommandé.

Le tilleul est une infusion utilisée pour réduire la nervosité et traiter l’insomnie de manière naturelle. Son effet sédatif peut augmenter la somnolence et interagir avec certains médicaments tels que les anticoagulants. En outre, cette perfusion peut entraîner une réduction de la pression artérielle. On ne sait pas dans quelle mesure ces effets peuvent affecter la mère ou la santé du fœtus, donc sa consommation régulière n’est pas recommandée.

Vous ne devez prendre du tilleul que si votre médecin l’a expressément recommandé, en indiquant également dans quelles situations et à quelles doses vous devez le prendre.

Une option sûre pour vous calmer et vous aider à dormir

Le tilleul est couramment utilisé pour réduire la nervosité et favoriser le sommeil, mais comme ses effets sur le fœtus ne sont pas clairs, il vaut mieux l’éviter et opter pour une alternative plus sûre, telle que l’infusion de fleur d’oranger. Cette plante est idéale pour détendre l’organisme et favoriser un bon repos, surtout après le deuxième trimestre, lorsque le volume du ventre et les désagréments de la grossesse commencent à générer des difficultés de sommeil.

Il est recommandé de boire une seule tasse 30 minutes avant de s’endormir et de se préparer pour le reste sans recevoir de stimuli comme le téléphone portable ou la télévision. Bien que cette perfusion soit considérée comme sûre pendant la grossesse, n’oubliez pas qu’il est toujours important consultez votre gynécologue avant de l’ingérer.

Contre-indications du tilleul pendant la grossesse - Une option sûre pour se calmer et favoriser le sommeil

Cet article est simplement informatif, dans blogtrw nous n’avons pas le pouvoir de prescrire un traitement médical ou de faire un quelconque diagnostic. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de problème ou de malaise de quelque nature que ce soit.